En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Du jeu solitaire aux jeux solidaires

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com avec le mangaka JP Nishi

Publié par K. Poupée le Lundi 19 Septembre 2011, 19:55 dans la rubrique Technologies - Lu 1241 fois - Version imprimable

Nul sur ce site de technophiles ne l'ignore : cette semaine se tient au Japon le Tokyo Game Show, plus vaste manifestation asiatique du divertissement numérique précédée d'une conférence de presse de Nintendo et d'une autre de son compatriote et rival Sony. Dans les trois cas, nulle mention ou presque du séisme, du tsunami et de la catastrophe qui ont traumatisé le Japon il y a tout juste six mois.

Comme l'illustre ci-dessous le mangaka japonais Taku Nishimura (alias Jean-Paul Nishi), la vie tranquille des « otaku » du jeu vidéo continue. Pourtant, le drame reste présent dans l'esprit de quelques joueurs qui, fin août, se sont réunis ailleurs, à Minamisoma, une ville de la côte ravagée du nord-est, située à une trentaine de kilomètres de la centrale de Fukushima. Là a eu lieu les 28 et 29 août derniers un concours thématique de création de jeux, « Fukushima Game Jam à Minamisoma », une opération créative qui se voulait un symbole de la combativité du pays, dont la région sinistrée est loin d'être reconstruite.

Manga01 17092011


Six mois après la tragédie et deux semaines avant l'inauguration du Tokyo Game Show, Fukushima Game Jam voulait montrer aux étudiants des régions meurtries qu'il est possible de trouver du réconfort dans la création en équipe de divertissements virtuels face à une réalité cruelle.



La suite sur Clubic.com...


Article précédent - Commenter - Article suivant -