En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Des nouvelles technologies sans fil et sans risques...

... conçues pour "faciliter la vie"

Publié par K. Poupée le Dimanche 20 Août 2006, 17:17 dans la rubrique Technologies - Lu 6610 fois - Version imprimable



Ecouter



Nous avons à maintes reprises sur ce blog vanté le pragmatisme, le bon sens et l'organisation dont font preuve en tous domaines les Japonais.
Lorsqu'ils imaginent un nouveau service, un nouveau produit, un nouveau concept, leurs "leitmotiv" sont le plus souvent "ribensei" (la commodité) et "anzen/anshin" (sécurité, surêté). Le but des innovations est de fait dans la plupart des cas de "faciliter la vie", sans risques.



Cette volonté de rendre l'existence plus simple, de la débarrasser des petits tracas se retrouve dans la création de nombreux objets, des plus basiques aux plus high-tech. D'où l'attention toute particulière que portent les industriels nippons à l'ergonomie et à la simplicité d'usage de leurs objets.

Ce fait est notamment remarquable dans les produit et technologies émanant des géants de l'électronique japonais.



Petite illustration en cet été 2006 avec une des dernières trouvailles en date de Sony.

Le numéro 1 de l'électronique nippon a en effet imaginé une nouvelle technologie de partage de contenus à haut-débit entre objets (appareil photo et téléviseur, baladeur et enceintes), sans configuration préalable. Le but premier est de "simplifier l'usage combiné de sa panoplie high-tech (appareils photos, téléviseurs, téléphones portables, Walkman...), dixit les chercheurs de Sony.

Car c'est bien connu, la complexité est un frein à l'usage et donc à la consommation. Qui plus est, les utilisateurs d'appareils nomades (téléphones portables, appareils photo numériques, baladeurs audio) détestent les câbles et les connecteurs autant que les modes d'emploi.

Si les constructeurs vantent à tout bout de champ les vertus du sans fil, les technologies proposées jusqu'à présent, Bluetooth ou autres, ne simplifient guère l'usage quand elles ne le compliquent pas, en raison des nombreux et imbitables paramétrages requis.

Partant de ce constat, les ingénieurs de Sony se sont creusé la cervelle pour contourner pondre une technologie qui cumule les avantages de Bluetooth (faible consommation) et ceux des câbles USB (haut débit) sans leurs inconvénients respectifs.




La scène se déroule dans un laboratoire de Sony à Tokyo, transformé pour l'occasion en salon familial.
Sur une table basse trône un large téléviseur à écran plat à cristaux liquides (LCD). Devant est posé un boîtier blanc ne portant aucune inscription. Le chercheur extirpe de sa poche un appareil photo numérique maison, modèle traditionnel d'ores et déjà disponible dans le commerce. Il le pose sur le boîtier blanc, sans s'inquiéter de l'orientation.

Immédiatement, une imagette portant le nom de l'appareil photo s'affiche sur l'écran du téléviseur. Le chercheur s'empare de la télécommande de la télévision, et d'un clic commande l'affichage de l'ensemble des clichés contenus dans l'appareil.
Un clic de plus, et le diaporama est déclenché. Puis il pose son téléphone portable sur le même boîtier blanc, sans en retirer l'appareil photo déjà présent. Retour à l'écran précédent: un deuxième logo est affiché: celui du téléphone portable, dont le contenu (photos, musiques) peut lui aussi être exploré de la même façon sur l'écran du téléviseur relié au boîtier par câble.



Il ne s'agit pas d'un tour de magie, mais d'un usage nouveau d'une technologie que Sony maîtrise très bien: l'identification radiofréquence (RFID). Rappelons que Sony est le créateur de la puce sans contact Felica, une technologie RFID qui est devenue au Japon un "standard de facto" pour tous les systèmes de paiement de transports ou de porte-monnaie électronique.

Le boîtier blanc est donc en fait un lecteur de puce RFID. Cette dernière peut être incluse dans la carte-mémoire du téléphone ou de l'appareil photo, ou bien directement intégrée dans l'électronique de ces objets.



Particularité de cette technologie: la reconnaissance des objets est automatique dès la première fois, sans aucune configuration. Dès qu'un des appareils est posé sur le boîtier, son identifiant est repéré et le contenu de la mémoire transmis à haut-débit (16 Mbit/s) entre l'appareil et le boîtier par liaison RFID de proximité, avant de voyager par simple câble vidéo entre le boîtier et le téléviseur.

Il est également possible de connecter le boîtier lecteur RFID à une imprimante ou à un PC. Ce lecteur peut en outre être équipé d'un disque dur pour sauvegarder automatiquement le contenu des appareils détectés. La technologie étant sans contact, il n'est pas même nécessaire que les objets soient posés sur le boîtier pour que l'opération puisse s'effectuer. Maintenus à dix centimètres au-dessus, le résultat est le même.



Outre les photos et séquences vidéo, le système permet également de transmettre un signal audio d'un appareil vers un autre. Sony a d'ailleurs déjà développé un prototype de baladeur audionumérique de la taille d'un chronomètre pour expérimenter la chose.
Placé à environ 1,5 mètre du boîtier, l'appareil est détecté. Un clic avec la télécommande sur son logo affiché à l'écran, la liste des titres qu'il stocke est présentée. Un autre clic, la musique se fait entendre, adressée en flux, avec une mémoire tampon, du baladeur vers le lecteur.

Outre la transmission archi-simplifiée des données, le système a un autre notable atout. Le boîtier/lecteur peut aussi faire office de chargeur de batterie sans contact, quel que soit le sens dans lequel le téléphone est positionné dessus.



Cette technologie, baptisée "Reflex system", est encore en phase d'élaboration. Il est possible qu'elle soit proposée aux industriels et dans le commerce d'ici quelques mois, sous une forme qui reste encore secrète.

Il n'est pas non plus idiot de penser que Sony offre prochainement des téléviseurs, des chaînes hi-fi ou des PC intégrant directement le boîtier/lecteur, de sorte qu'il suffira de poser son téléphone portable ou son appareil photo sur l'un de ces engins pour charger leur batterie et en explorer directement et automatiquement le contenu, sans rien avoir à brancher ni devoir extraire la carte-mémoire.

Le même Sony devrait également proposer des cartes-mémoire Memorystick intégrant cette technologie et qui permettront de rendre compatible avec le système Reflex tout appareil acceptant une Memorystick.

Ce n'est là qu'un des multiples exemples d'innovations japonaises motivées par la volonté de simplifier la vie des clients pour les inciter à davantage consommer.





Dans la même veine, Buffalo, un accessoiriste informatique japonais, vient de lancer un adaptateur Wireless Lan USB à connecter sur un PC et dont l'argument de vente est là encore "facile, simple, les enfants peuvent l'installer seuls".



L'objet est en effet conçu pour que les gosses qui ont une console de jeux DS Lite de Nintendo puissent jouer en réseau via le PC en procédant seuls à l'installation et sans risquer de planter la bécane de papa.


On parierait que nombre d'adultes vont préférer ce modèle à la floppée d'autres engins aux configurations complexes importés des Etats-Unis qui envahissent les rayons.



Pour finir, citons aussi le nouveau système de visiophone de porte et de télésurveillance vidéo de Sharp. Là encore, le constructeur vante en premier lieu la simplicité d'installation "sans vis, sans fil et sans courant". La caméra, qui intègre une batterie d'une autonomie de six mois, s'installe par un système auto-adhésif et transmet ses signaux sans fil. CQFD





Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

Excellent

Surprenant que ce blog, d'une qualité bien supérieure à la grande majorité des blogs qui traitent du Japon, reçoive si peu de commentaires ! Bravo !!!

Alain - 23.08.06 à 17:48 - # - Répondre -

Suis d'accord avec toi Alain!! trés bon blog! Ancien Ganjin, je trouve ce blog trés fidèle a ce que j'ai vue et vecu là bas!! mon ancien blog (fermé jusqu'au retour ;-) trés moyen et amateur à coté de celui la!!
bonne continuation K. poupée

zolive - 29.08.06 à 00:28 - # - Répondre -

Lien croisé

Innovation réseau informatique - Blabla 18-25 ans sur JeuxVideo.com : "tiens autre chose sur le Wifi cette fois çi : http://tokyo.viabloga.com[...]fil-et-sans-risques "

anonyme - 28.09.07 à 02:52 - # - Répondre -

Tu est fanatique du japon

Bonsoir j'ai eu question a te poser est tu fanatique du japon de sa technologie ou des manga ou autres....

anonyme - 29.07.08 à 06:12 - # - Répondre -

Commenter l'article