En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

L'intelligence des réseaux électriques

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com avec le mangaka JP Nishi

Publié par K. Poupée le Lundi 23 Mai 2011, 16:04 dans la rubrique Technologies - Lu 1484 fois - Version imprimable



Finis les gaspillages: les Japonais sont priés d'être plus raisonnables en matière de consommation électrique, sinon "black out", tout le monde dans le noir. Puisqu'une vingtaine de réacteurs nucléaires (sur 54) sont actuellement stoppés dans l'archipel, on n'a pas le choix, du moins dans l'immédiat. A plus longue échéance, comme l'a promis le Premier ministre qui veut revoir de fond en comble la politique énergétique du Japon, les énergies renouvelables (solaire, éolienne, biomasse, etc.) sont appelées à générer une part croissante de l'électricité dans l'archipel.

Reste que pour garantir un approvisionnement ininterrompu par ces moyens électrogènes instables et éviter les pertes injustifiées, il va falloir gérer et contrôler. Tel sera le rôle des "smart-grid", héros (mal lunés la nuit, électrisés par le soleil le jour) du manga de l'ami dessinateur japonais surnommé Jean-Paul Nishi.

Live Japon - smart grid manga

Depuis le début de l'accident nucléaire de Fukushima déclenché le 11 mars par un séisme et un tsunami dévastateurs, les Japonais sont priés d'éviter l'usage immodéré d'électricité et rappelés à l'ordre au besoin. Dans les prochaines semaines, il faudra que chacun, particulier et entreprise, réduise de 15% sa consommation estivale habituelle. L'une des raisons qui rendent difficile l'exercice, c'est qu'on ne sait en général pas évaluer ce qu'on consomme, hormis quand arrive la facture, et que des pertes se produisent malgré nous, parce qu'elles sont intrinsèques aux réseaux actuels.

"L'énergie est insaisissable, invisible, donc on n'en a pas conscience. Mais en réalité, méditer sur l'énergie, c'est penser l'avenir." Ainsi philosophe le ministère japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti) autour de deux mots "intelligence" et "partage".

La suite ici...


Article précédent - Commenter - Article suivant -