En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

La fuite en avant des grands magasins d'électronique

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com avec le mangaka JP Nishi

Publié par K. Poupée le Mardi 16 Août 2011, 14:32 dans la rubrique Consommation - Lu 1471 fois - Version imprimable



On les appelle « kaden ryohanten », les grandes enseignes ou « gros marchands » d'électroménager, mais lorsqu'on entre à l'intérieur de ces immenses boutiques, on comprend vite que cette appellation doit dater de quelques décennies, tant elle ne reflète plus l'étendue des produits que l'on trouve dans ces empires de l'équipement domestique.

Et ce n'est pas fini, car au fil des années, les Yamada Denki, Best Denki, Bic Camera, Yodobashi Camera et autres grandes enseignes du secteur, n'en finissent pas de grossir et de s'implanter dans les lieux les plus fréquentés des populeuses villes nippones, et ce au détriment d'autres types de commerces sur les plates-bandes desquelles ils marchent désormais allègrement.

Mais diantre, comment font-ils donc pour parvenir à ce point à séduire des clients japonais, exigeants comme pas deux et attachés au moindre détail quant à l'attitude des préposés et à la qualité de service ? (lisez le manga du dessinateur japonais surnommé Jean-Paul Nishi).

 
Live Japon : La fuite en avant des temples de l'électronique

À toute heure du jour ou de la soirée, en toute saison, en semaine comme le week-end, ils ne désemplissent pas. Pourquoi tant de monde dans ce Bic Camera de Yurakucho (centre de Tokyo) un jeudi en plein milieu d'après-midi ? Tous les profils de clients se retrouvent dans ces grandes surfaces : des mères de famille qui reluquent les autocuiseurs à riz, des retraités les yeux perdus dans le rayon TV, des « salarimen » qui tuent le temps entre deux rendez-vous en testant l'iPhone au guichet des mobiles, des adolescents qui débattent devant les étagères de jeux vidéo et de jeunes OL (offices ladies) qui viennent de quitter le bureau et cherchent l'humidificateur de peau portable vanté tant et plus dans les magazines féminins.

Ces grandes enseignes, qui comptent généralement près d'une dizaines d'étages (plusieurs milliers de mètres-carrés) et peuvent aligner jusqu'à un million de références, n'ont de fait pas d'équivalent en France (la Fnac ne propose au plus que 10% des produits d'un Bic Camera, idem pour Darty ou autres chaînes françaises du même acabit).


 Live Japon : La fuite en avant des temples de l'électronique


La suite sur Clubic.com...


Article précédent - Commenter - Article suivant -