En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Face au "K" japonais, Chinois et Américains n'ont quà bien se tenir

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com avec le mangaka JP Nishi

Publié par K. Poupée le Lundi 22 Août 2011, 13:31 dans la rubrique Technologies - Lu 1255 fois - Version imprimable


Les Japonais sont fiers: leur équipe fémine de football, "Nadeshiko Japan" est championne du monde, et leur super-ordinateur "K" (kei) numéro un mondial depuis juin dernier, "les doigts dans le nez", devant un modèle chinois Tianhe-1A et le Jaguar américain. K a détrôné Tianhe, en tête six mois auparavant, avec une puissance de calcul trois fois supérieure. "K est arrivé premier avec une force écrasante", a fièrement déclaré le patron de l'institut de recherche Riken. « L'industrie technologique japonaise prouve ainsi qu'elle est en bien portante. » (Kenzai)

K, en japonais, c'est aussi la première lettre de "Kawai" (mignonne), comme la demoiselle qui symbolise le "supa-com" (super-computer) nippon dans le manga de Taku Nishimura (alias Jean-Paul Nishi).

Live Japon


En cours d'installation à Kobe, cité portuaire de l'ouest du Japon, le super-ordinateur K, dont le développement a débuté en 2008, sera achevé en 2012.

Live Japon


Equivalent à 200 000 PC personnels, ce super-calculateur, pensé par le groupe informatique Fujitsu et un institut de recherche nippon (Riken), a été classé premier mondial en termes de performances dans le 37ème classement TOP500 annoncé lors de la Conférence Internationale sur les super-calculateurs (ISC'11) qui se déroulait récemment à Hambourg, en Allemagne. C'est la première fois depuis l'Earth Simulator (simulateur d'activité terrestre), numéro un de 2002 à 2004, qu'un engin nippon revient en tête de palmarès.



La suite sur Clubic.com ...


Article précédent - Commenter - Article suivant -