En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Louis Vuitton se donne en spectacle à Tokyo

1er défilé du maroquinier de luxe à l'étranger. Tokyo, forcément

Publié par KPoupee le Jeudi 8 Juin 2006, 17:35 dans la rubrique Consommation - Lu 6584 fois - Version imprimable

Défilé Vuitton à Tokyo

Des défilés Louis Vuitton il y en a tous les jours dans les rues de Tokyo: il suffit de se planter à un carrefour de la gigantesque capitale pour assister au manège permanent des minettes et messieurs paradant avec un sac en toile monogramme ou autres accessoires signés du plus célèbre maroquinier français.Mais le défilé de ce mercredi 7 juin 2006 est exceptionnel, puisque c'est le premier show du genre organisé par Louis Vuitton hors de Paris.

Evidemment, c'est la mégapole emblématique de Tokyo que la filiale de LVMH a choisi pour inaugurer cette délocalisation événementielle. Et pour cause, le Japon est sans nul doute le marché où la griffe Vuitton est la plus prisée. Selon une enquête réalisée en 2004, plus des trois quarts des Nippones d'une vingtaine d'années possèdent au moins un objet siglé Vuitton... Les autres générations ne sont pas en reste, et les mecs non plus.

Nous voici donc sous une gigantesque tente spécialement dressée pour l'occasion dans le parc Yumenoshima ("l'île de rêve"), dans la partie Est de la capitale. L'invitation dorée (nominale) nous donnait le ton: luxe inaccessible au tout-venant.

Les places sont numérotées et attitrées. Pas question d'aller s'asseoir à côté de la star de la soirée (Grace Jones) ou du "talento" du jour sans y avoir été duement convié, non mais! Le gratin est là qui s'apprête à assister à la présentation de la collection féminine automne-hiver 2006/2007, sous la houlette du directeur aritistique de la griffe Vuitton, Marc Jacobs, et de son collaborateur du moment, l'artiste touche-à-tout nippon Takashi Murakami.

Une cinquantaine de mannequins paradent sur le podium, d'un pas mécanique cadencé au rythme d'un mixage disco/techno.

Rapide passage du directeur artistique, Marc Jacobs, et l'assistance est conviée à finir la soirée dans le parc et dans un espace "boîte de nuit" sous le dôme.



Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

Lien croisé

En direct de Tokyo : "Interview d'Yves Carcelle, PDG de Louis Vuitton  Consommation, publié le Jeudi 8 Juin 2006" rel="nofollow"

anonyme - 27.06.06 à 17:52 - # - Répondre -

Commenter l'article