En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

En attendant Kobo...

Chronique hebdomadaire Live Japon sur Clubic.com, avec le mangaka J.P. NISHI

Publié par K. Poupée le Lundi 30 Juillet 2012, 14:56 dans la rubrique Technologies - Lu 1408 fois - Version imprimable

L'image avant-gardiste du Japon est-elle éculée ? Ou son versant traditionaliste reste-t-il dominant ? Toujours est-il qu'il est un domaine dans lequel on pourrait aisément imaginer le pays du Soleil-levant en pointe, mais où il est en fait en retard : celui de l'adoption des livres électroniques. Alors qu'en Occident (Etats-Unis, Europe), les liseuses sont un produit désormais bien installé, tel n'est pas encore le cas au Japon où plusieurs tentatives se sont soldées par des échecs.

Les plus optimistes parient néanmoins sur un changement radical cette année, avec le lancement prochain de liseuses. Mais à l'instar du mangaka J.P. Nishi, d'aucuns craignent que les Nippons n'achètent un Kindle ou un Kobo que par mimétisme et parce que ça fait classe (« nouveau produit de l'année »), quitte à ne pas s'en servir du tout, parce que fondamentalement, ils n'ont pas le temps de lire, ne trouvent pas les ouvrages voulus ou préfèrent tout bonnement le papier.

Manga01 07072012


Le marché japonais des livres et bandes dessinées (manga) vendus sous forme de fichiers à télécharger, essentiellement sur téléphones portables et tablettes, augmentait en valeur tous les ans depuis 2002 (où il ne représentait que 10 millions d'euros), pour atteindre 65 milliards de yens (650 millions d'euros) durant la période d'avril 2010 à mars 2011, contre 574 millions d'euros un an auparavant et 464 milliards de yens deux années plus tôt.


La suite sur Clubic.com...


Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

 The interest in books can not be eradicated. But people just didn't see a necessity to buy expansive hand-held devices designed specifically for reading, when there is an opportunity to read books from the home computer or phone via Internet. 

persuasiveessay - 10.09.12 à 21:20 - # - Répondre -

Commenter l'article