En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Les maris nippons rentrent de plus en plus tard...

Coup de gueule

Publié par K. Poupée le Samedi 10 Juin 2006, 23:39 dans la rubrique Faits de société - Lu 4447 fois - Version imprimable

Pyramide des âges de la population nippone en 2000 (source: IPSS)Pyramide des âges de la population nippone en 2010 (source: IPSS)


On croyait bien pourtant que les choses étaient en train d'évoluer, que la répartition des tâches familiales s'équilibraient au profit des femmes, qu'elles ne sacrifiaient plus leur vie professionnelle pour s'occuper du foyer et des enfants, que les maris étaient plus attentionnés... Eh bien non, ça stagne ou ça empire. C'est ce qui ressort de plusieurs livres blancs publiés vendredi 9 juin 2006 par le gouvernement japonais et un institut de recherches sociales.

On y apprend que:

  • Les maris rentrent de plus en plus tard à la maison, au-delà de 22 heures très souvent
  • Les moins enclins à rejoindre le bercail où attend madame sont les hommes d'une vingtaine ou trentaine d'années qui préfèrent faire des heures sups au bureau ou traîner dans les bars avec leurs collègues.
  • Après avoir enfanté, plus de la moitié des femmes ne reprennent pas leur travail, et celle qui retrouvent un poste sont souvent employées à temps partiel.

Bref, pas brillant dans un pays ou le niveau de vie est l'un des plus élevés de la planète, et qui dans le même temps se félicite d'être la deuxième économie du monde.

Mais rassurez-vous, cet état de fait ne satisfait pas les autorités, ni, sur le papier du moins, les entreprises. Car le Japon est entré dans une phase difficile: la population vieillit et baisse. Avec la génération du "baby boom" qui s'apprête à prendre sa retraite en masse en 2007, la main d'oeuvre qualifiée va se raréfier. Il va donc bien falloir que les femmes se décident et à faire des enfants, et à travailler. Condition sine qua non à remplir: que les hommes prennent leur part à la répartition des tâches ménagères et familiale.

Voilà, c'était le petit coup de gueule du jour que m'a inspirée l'actualité nippone.

Si vous lisez le japonais, allez donc faire un tour sur le site de l'Institut national de recherches sur l'assurance sociale et les problèmes démographiques

http://www.ipss.go.jp/

et  sur celui du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie

http://www.meti.go.jp/press/20060329003/20060329003.html



Article précédent - Commenter - Article suivant -