En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Quand les réseaux mobiles font "panku"

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com, avec le mangaka Nishi

Publié par K. Poupée le Jeudi 8 Mars 2012, 21:24 dans la rubrique Technologies - Lu 1053 fois - Version imprimable


« Que cela ne se reproduise pas ! » Le ministre japonais des Télécommunications est fâché. Il a tancé cette semaine les opérateurs de télécommunications mobiles. Les fonctionnaires leur ont ordonné de tout faire et vite pour éviter des redites. Diantre quelles bourdes ont donc commises les NTT Docomo, KDDI et consorts? Pardi, ils ont laissé se produire sur leurs réseaux cellulaires respectifs plusieurs pannes affectant pendant des heures quelques milliers à plus de 6 millions d'abonnés.

Ces incidents, fortement médiatisés, poussent les autorités à vouloir prouver leur intransigeance. Quant aux abonnés, ils sont plus ou moins affectés, comme le montre le mangaka japonais Taku Nishimura (alias Jean-Paul Nishi).

Live Japon opérateurs mobiles panku

« Nous présentons toutes nos excuses pour les problèmes survenus sur notre réseau » : se prosternant longuement devant les caméras il y a quelques semaines, un responsable de NTT Docomo expliquait lors d'une conférence de presse pour quelles raisons, la veille, une partie de ses abonnés avaient reçu des e-mails qui ne leur étaient pas destinés. Le cafouillage était apparemment dû à un sous-dimensionnement des serveurs gérant les courriels, ce qui a provoqué des erreurs de conversion d'adresses. Au Japon, ce genre de pépin fait la une des médias. La NHK a glosé sur le sujet durant dix minutes dans son journal d'une demi-heure de fin de journée, schémas pédagogiques et interviews d'experts à l'appui.


Article précédent - Commenter - Article suivant -