En direct de Tokyo ...

par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP Japon, avec le mangaka japonais J.P.NISHI

Séisme au Japon: s'informer absolument, mais à quelle source?

Chronique hebdomadaire "Live Japon" sur Clubic.com avec le mangaka JP Nishi

Publié par K. Poupée le Lundi 4 Avril 2011, 12:13 dans la rubrique Faits de société - Lu 1485 fois - Version imprimable



Plus 20 jours déjà depuis le terrible séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami dévastateur dans le nord-est du Japon. A l'exception de la région du sud-ouest, le fonctionnement de l'archipel est chamboulé, tout comme la chronique Live Japon, ce dont l'auteur vous prie de l'excuser. Depuis trois semaines, Tokyo ne se ressemble plus, les magasins ferment plus tôt, les circuits d'approvisionnement sont perturbés, les métros moins fréquents, les publicités moins nombreuses et tout le monde se plie, avec plus ou moins bonne grâce, aux économies d'électricité. La ville est sombre, l'humeur morose, et cela risque de durer, à cause de la menace que continue de représenter le très grave accident nucléaire de la centrale Fukushima Daiichi (Fukushima N°1).

Dans cette ambiance totalement inédite et anxiogène, les informations parfois contradictoires affluent de toutes parts, et nul ne sait désormais à quelle source s'abreuver, à quel saint se vouer. C'est cet accablement que traduit l'illustration de JP Nishi, lui aussi profondément touché, comme tous ses concitoyens, par la tragédie dont est victime le Japon (quelque 28 000 morts et disparus selon le plus récent bilan, toujours provisoire).

Live Japon séisme Japon information Manga Nishi

Ce dessin de JP Nishi, très révélateur pour ceux qui vivent actuellement au Japon, évoque l'angoisse de l'internaute devant son écran, naviguant entre l'image d'un spécialiste intervenant à la TV pour expliquer la situation à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (en haut à gauche), la couverture jugée scandaleuse car traumatisante du magazine AERA, l'archipel avec la zone d'évacuation autour de la centrale, le ministre de l'Industrie qui appelle la population à minimiser sa consommation d'électricité, les réacteurs de la centrale que l'on arrose tant bien que mal pour éviter que le combustible nucléaire ne fonde, l'image du coeur d'un réacteur telle que ne cessent de la présenter journaux et télévisions et des milliers et milliers de contributions des uns et des autres sur Twitter.

La suite ici...

et aussi sur Twitter: @karyn_poupee


Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires